L'utilisation au quotidien de l'IA en radiologie conventionnelle de ville

Pour faire face à l’augmentation du nombre d’examens en radiologie conventionnelle, le groupe Imagerie Médicale 78 s’est doté en avril 2021 de la Milvue Suite. Le Dr Alexandre Sobotka, radiologue libéral et co-gérant, revient sur sa pratique et sur son utilisation :

Pouvez-vous nous décrire votre organisation ?

Tous les associés sont spécialisés, mais assurent de la radiologie conventionnelle dans leurs cabinets. Nous sommes équipés depuis5 ans d’un PACS Télémis. Les radiographies, mammographies et échographies sont archivées, ce qui facilite la relecture des antériorités. Nous avons souhaité que l’IA soit parfaitement intégrée à notre SI. MILVUE et Télémis ont donc mis en place un routage automatique des examens et le retour de l’IA se fait immédiatement dans le PACS. Aucune activité manuelle n’est donc requise.

Pourquoi se doter d’une IA en imagerie conventionnelle ?

Nous utilisons l’IA comme un filet de sécurité, pour nous éviter de rater des diagnostics. En radiologie, nous traitons environ 250patients / jour. Nous voyons dans la mesure du possible tous nos patients, même si l’accroissement de l’activité avec de nombreux pics rend de moins en moins possible l’examen clinique. La Milvue Suite devient dès lors indispensable lorsque notre diagnostic repose seulement sur l’image. Les performances de l’algorithme avec une sensibilité très élevée rendent les faux négatifs inexistants. Nous avons désormais confiance en cet outil d’Intelligence Augmentée.Quand l’IA juge un cliché positif et que nous sommes en désaccord, nous pouvons aller voir le patient et procéder à un examen clinique.

Comment avez-vous fait votre choix ?

Dès l’origine, la Milvue Suite couvrait la détection de 7 pathologies ostéoarticulaires et pulmonaires (fracture, épanchement, luxation ,pneumothorax, épanchement pleural, opacités et nodule). Ainsi à plusieurs reprises, notre attention a été attirée sur des pneumothorax, confirmés au scanner, et qui seraient sans doute passés inaperçus sans l’aide de l’IA. La performance pédiatrique ,notamment les épanchements articulaires et les fractures en motte de beurre, est également très appréciable. Depuis peu, nous utilisons SmartXpert®, l’outil de mesures automatiques ostéoarticulaires de la Milvue Suite. A Montigny, le cabinet est installé dans le même bâtiment qu’un très gros centre de consultations d’orthopédie. Le manque de manipulateurs pousse les radiologues à effectuer eux-mêmes les mesures. En disposer de manière fiable, en moins d’une minute, est un facteur important de productivité et dégage beaucoup de temps radiologue.

Quelle est la plus-value pour des centres d’imagerie de ville ?

Je vois trois intérêts majeurs. Deux sont évidents : la sécurisation du diagnostic par une deuxième lecture instantanée et fiable et les alertes dans la worklist du PACS, et le gain de productivité sur les mesures. J’en ajoute un troisième : l’usage de l’IA nous fait entrer dans une dynamique d’innovation et de réflexion sur nos workflows. Aujourd’hui, nous avons intégré MILVUE dans notre activité quotidienne à tel point que nous avons maintenant tendance à attendre le retour de l’IA pour valider le compte rendu et nous serions très malheureux de revenir en arrière.

Vous souhaitez participer à ce congrès ?

Prendre un rendez-vous

Arrow

Ça peut aussi vous intéresser

Vous souhaitez tester
nos solutions ?

Demandez une démo et
testez la Milvue Suite !